Conférences UN Day au fil des années

UN Day 2016

UN Day 2016

Pour la page originale avec photos: http://gimun.org/?page_id=3803&lang=fr

La Charte des Nations Unies a été signée le 26 juin 1945 à San Francisco en conclusion de la Conférence des Nations Unies sur l’Organisation internationale, et est entrée en vigueur le 24 octobre 1945. Depuis lors, elle a servi de fondement pour le maintien de la paix mondiale et de la sécurité. L’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte, le 24 octobre 1945, est célébré depuis 1948. Il est traditionnellement marqué dans le monde entier par des rencontres, des discussions et des expositions sur les réussites et les objectifs de l’organisation. En 1971, l’Assemblée Générale a invité les Etats membres à en faire un jour férié. (résolution 2782 (XXVI)). (document de référence n°48). Pour célébrer l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations Unies, GIMUN collabore chaque année avec l’ONU pour proposer une conférence appelée « Journée des Nations Unies » ou « UN Day », donnant ainsi l’opportunité aux jeunes de s’exprimer sur un dossier s’inscrivant dans le thème général, dans l’un des multiples groupes de discussion guidés par des intervenants spécialistes des domaines qui seront débattus.

UN DAY 2016

Quand

Lundi 24 octobre 2016 au Palais des Nations

Thème

Le réchauffement climatique, une menace urgente et croissante aux multiples facettes

Description

GIMUN, une ONG entièrement gérée par des étudiants, célèbre le 71ème anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations Unies. Afin d’honorer son engagement pour les valeurs de l’ONU, GIMUN organise un évènement spécial le 24 octobre 2016 au Palais des Nations. Chaque année depuis 2009, GIMUN célèbre l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations Unies à travers un évènement : UN Day. Notre évènement offre aux étudiants la possibilité de se rapprocher du monde des Nations Unies et des problématiques actuelles. GIMUN organisera cette année la commémoration du 71ème anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte. A l’occasion de notre évènement, qui se tiendra le 24 octobre 2016, nous nous attendons à accueillir environ 100 participants au Palais des Nations, à Genève. Comme chaque année, GIMUN collabore avec les Nations Unies pour organiser la conférence UN Day. Cet évènement a pour but de donner l’opportunité aux jeunes d’exprimer leurs visions sur des sujets précis, reliés entre eux par un thème principal. L’évènement sera divisé en deux parties : la rencontre débutera par les discours commémoratifs du président de GIMUN, du Directeur général de l’UNOG, et d’autres invités d’honneur. Après les discours, différents groupes de discussion seront formés en quatre tables rondes. Ils débattront des problématiques liées au changement climatique. Afin de garantir un débat fructueux, les participants recevront des documents au préalable et seront donc préparés à discuter des dossiers. Interprétation : La cérémonie d’ouverture bénéficiera d’une interprétation simultanée en anglais et en français. Deux tables rondes se tiendront en français, et deux se tiendront en anglais. Par cet évènement, GIMUN cherche à offrir à des jeunes d’origine sociales et culturelles variées mais aussi de formation variée une occasion de s’exprimer sur d’importants enjeux au sein des Nations Unies. Notre but est d’offrir un cadre pour des discussions exhaustives et respectueuses entre représentants de pays et d’ONG, responsables de l’ONU, universitaires et membres du grand public souhaitant être impliqués. Les discussions permettront aux différents groupes de réfléchir au rôle de la jeunesse aux Nations Unies. Panels de discussion

  1. Les océans, une source de vie négligée en péril. (Français)
    Intervenant: Samuel Gardaz et Pascal Hagmann
  2. La terre et le besoin d’un équilibre entre productivité et respect de la nature (Anglais)
    Intervenant: Sébastien Miazza
  3. La difficile equation écologie/politique, l’exemple de la COP21. (Français)
    Intervenante: Lisa Mazzone
  4. Décarbonisation ou croissance économique: faut-il forcément choisir? (Anglais)
    Intervenant: Philippe Thalmann

UN Day 2011

UN Day 2011

Conférence en l’honneur du 66ème anniversaire de l’entrée en vigueur
de la Charte des Nations Unies
le 21 octobre 2011,14:30 à 18:00
Palais des Nations
“Les Nations-Unies au jour le jour »

 

L’année 2011 a été riche en événements marquants qui ont, et qui sans aucun doute, changeront l’ordre mondial établit: le “printemps Arabe”, la disparition d’Oussama Ben-Laden, la catastrophe de Fukushima et le futur vote sur l’intégration de la Palestine à l’Assemblée Générale des Nations-Unies en sont de bels exemples. Dans ce contexte international, les Nations-Unies ont, ou aurait dû – selon la vision que l’on se fait – jouer un rôle déterminant. Ces événements, qu’ils aient été prévisibles, ou non, nécessitaient une réaction immédiate, ou tout du moins rapide. Comment l’ONU a-t-elle réagit face à ces situations? Ces réactions ont-elles étaient efficientes ?

Le GIMUN organise, à l’occasion du 66ème anniversaire de la signature de la charte des Nations-Unies une conférence qui vous donne l’opportunité d’exprimer votre vision sur le rôle de l’ONU dans ce contexte international en constante évolution. Cette année, quatre sujets d’une importance particulière concernant la dynamique mondiale actuelle ont été sélectionnés en vue d’aborder des questions d’actualité, traitées ou non par les Nations-Unies.

En tant que jeune participant, le GIMUN te donne la possibilité de discuter sur ces sujets centraux pour la Jeunesse, avec des participants ayant des bagages professionnels divers et variés. Notre but est d’offrir un lieu d’échange et de discussion respectueux entre des représentants de pays et d’ONG, des fonctionnaires internationaux, des membres de l’académie et des jeunes afin d’amener tout les participants à réfléchir sur le rôle des Nations Unies.

Sujets:

1st sujet : Le rôle de l’ONU durant le “Printemps Arabe”

Modérateur : Mehdi Ben Youssef, président du Tunisian International Model United Nations.

1sttopicLe 17 décembre 2010, un chômeur titulaire d’un diplôme universitaire s’immolait. Cet incident a été l’événement déclencheur d’une « révolution » qui a traversé une multitude de pays arabes et qui à l’heure actuelle n’a toujours pas trouvé de dénouement. C’est d’abord toute la Tunisie qui s’embrase. Quelques mois plus tard, le régime tunisien tombe, suivi par l’Egypte et la Libye. La révolution devient internationale, avec le soutien de l’OTAN aux rebelles Libyens face à Mouammar Kadhafi. Pourtant au Yémen ou la répression des manifestations est toute aussi puissante, les Nations-Unies semblent ne pas prendre les choses en main.

Quelles sont les raisons du refus d’intervention de l’ONU dans certains pays ? Quels rôles ont joué les Nations-Unies dans la chute de certains régimes et de quelle manière s’est-elle investie ?

2ème sujet : Réaction dans l’urgence : famine en Somalie – juillet 2011

Modérateur: Dr. Thierry Tardy, Research Coordinator at the Geneva Center for Security Policy (GCSP)

large_somalia

Cet été 2011, la Corne de l’Afrique (le Kenya, l’Ethiopie, l’Erythrée et Djibouti) a connu l’une des pires sécheresses depuis 60 ans.

En Somalie, la sécheresse a eu un impact particulièrement dévastateur, d’autant plus que les approvisionnements alimentaires du pays sont incessamment amoindrit par un conflit intérieur qui dure déjà depuis plus de deux décennies. La malnutrition a été la cause principale de la mort de dizaines de milliers de Somaliens. Aujourd’hui, trois millions de Somaliens ont un besoin urgent d’aide et plus de 10 millions d’entre eux sont en grave danger. Les Nations Unies ont fait l’état d’une crise de famine en se basant sur les taux de décès et de malnutrition.

Cependant, la question qui se pose est de savoir si cela a été suffisant? Les Nations Unies ont-elles réagit rapidement face à cette crise? Cette réaction, a-t-elle été efficiente?

3ème sujet: Lutte contre le terrorisme international : rôle de l’ONU

Modératrice: Christina Schori Liang, Research Fellow at the Geneva Center for Security Policy (GCSP)

Dix ans se sont écoulés depuis les attentats terroristes du 11 septembre 2011 qui ont changé le monde. Depuis ce jour, la lutte contre le terrorisme international – même si cela n’était pas une nouveauté – est devenue une priorité pour les Nations Unies. Cependant, ce que la dernière décennie nous a montré, c’est que le principal de ce combat contre le terrorisme est mené par des États de manière individuelle et n’agissant pas forcément en conformité avec les principes de l’ONU.

Ainsi de nombreuses questions se posent. Quel a été exactement le rôle de l’ONU dans la lutte contre le terrorisme international? Les résolutions adoptées au sein de l’ONU, ont-elles été utiles? Comment l’ONU peut prendre l’initiative dans cette lutte contre le terrorisme international?

4ème sujet : L’implication de l’intégration d’un Etat aux Nations-Unies

Modérateur: Mr. Adrien Evéquoz, adviser at the Swiss permanent mission, FDFA.large_1442_palestine_un_1_460x230

Le Sud-Soudan, peu après son indépendance en juin 2011 a déposé sa candidature d’adhésion à l’ONU. Le 20 septembre 2011 la Palestine déposera elle aussi sa candidature auprès des Nations-Unies. Cette année 2011 marquera donc peut-être l’entrée de deux nouveaux Etats au sein de l’ONU: d’un côté un Etat qui n’est toujours pas reconnu par tous et de l’autre un Etat qui vient tout juste de d’obtenir son indépendance. Plus proche de nous, il y a maintenant neuf ans que la Suisse fait partie des membres des Nations-Unies, après un vote populaire serré.

Quelles sont les conséquences de l’adhésion d’un nouvel Etat à la fois pour l’Etat adhérant et pour les Nations-Unies? Quels sont les droits et les devoirs auxquels doit se soumettre cet Etat? Quels changements cette adhésion amène à l’intérieur du pays au niveau politique, économique et “sécuritaire”?

 

*******

Feedback:

  • Lisez le Rapport de chaque panel sur UN Day :

– Le rôle de l’ONU durant le “Printemps Arabe”: Lisez le rapport du Panel 1

– Réaction dans l’urgence : famine en Somalie – juillet 2011: Lisez le rapport du Panel 2

– Lutte contre le terrorisme international : rôle de l’ONU: Lisez le rapport du Panel 3

– L’implication de l’intégration d’un Etat aux Nations-Unies: Lisez le rapport du Panel 4

 

Regardez notre vidéo sur UN Day : https://www.youtube.com/watch?v=5TXTJV2ID8s

Read an Article on UN Day by the US Non-Governmental Liaison Service

Check out the official photos from the United Nations Office at Geneva

Read the GIMUN Articles from the Blog: “UNO, You Know?”

Decade: The Swiss-UN Jubilee

Decade Logo large

 

 

A decade has passed since Switzerland’s accession to the United Nations. This will be celebrated on the 24th October 2012 at the Palais des Nations in Geneva.

This conference is organised by civil society associations raising awareness of the challenges faced by the UN. Young people from all over the world will attend. Participants will have the opportunity to find out about various aspects of Switzerland’s membership of the UN over the last ten years. They will also draw up a discussion paper on the Swiss thematic squares from an international point of view.

Aims:

1. To celebrate the 10 years since Switzerland’s accession to the UN, as well as the signing of the Charter of the United Nations on the 24 October 1945 amongst 200 young people.

2. To make young people more aware of issues linked to Switzerland’s membership of the UN via conferences, round tables, experts, presentations and debates.

3. To create a final document containing contributions made by participants during the thematic squares throughout the afternoon.

4. To form a federation that combines the strengths of civil society associations linked to the UN over the course of this important event.

Program:

10:00 – 10:30 : Welcome from Organizing Associations

10:30 – 12:00 : Swiss UN Membership – A Decade of Contrasting Perspectives

13:30 – 15:45 : Thematic Squares (Environment, Peacebuilding, Security Council Reform, Human Rights, Minorities, Disarmement)

16:00 – 17:00 : Closing Ceremony

UN Day 2010

UN Day 2010

“Youth Expectations regarding the United Nations”

A Conference organised by GIMUN in cooperation with the UNOG NGO Liaison Office in reverence of the 65th anniversary of the entry into force of the Charter of the United Nations held on 22nd of October 2010 from

14:30 to 18:00 at the Palais des Nations, Geneva

On August 12th 2010, the United Nations proclaimed the International Year of Youth, in order to promote the participation of Youth in all aspects of society. Young people, defined by the UN as being between 15 and 24, are invited to promote the ideals of peace, freedom, progress, solidarity and the achievement of the Millennium Development Goals (MDG). Listening to the voice of youth has become an important credo, especially in topics of particular relevance.
But how can youth express its voice on these issues?
GIMUN is organizing, on the occasion of the 65thanniversary of the Charter of the United Nations a conference that will give you the opportunity to express your expectations regarding the United Nations and to express how you can participate in promoting the United Nations values. Six topics of particular importance for young people have been selected in order to address contemporary issues dealt with by the United Nations and its specialized agencies.

1stTopic : Youth Unemployment (MDG 1, target B)
Panel leader: Mrs. Sara Elder, International Labour Organisation
With Youth Unemployment reaching its highest peak in 2009, this is a central issue not only for developing countries but also in industrialized countries. As young people we must try and elaborate answers to complex interrogations, such as : What is the situation of youth unemployment today worldwide? What role does the UN play in promoting youth employment? What is expected of States, governments, young people to solve this problem?
Read the final Report of this Panel

2ndTopic : Developing Countries Debts (MDG 8, target C) — unfortunately cancelled.

3rd Topic: UN Security Council reform
Speaker: Mr. Jan Dirk Herbermann, UN-Correspondent for different German medias
UN Security Council reform has been a sensitive topic for almost as long as the UN exists, given the highly unequal power of States in the highest decisional organ of the UN. Does the young generation believe that they can come up with innovative and realistic solutions that can overrule past difficulties and reluctances to modify the existing system? How far could/should a reform of the Security Council go, without endangering the efficiency of the UN? How far is the Youth willing to push for reform if this involves loss of efficiency?
Read the final Report of this Panel.

Topic 4: Gender-related illiteracy (MDG3, target A)
Speaker: Ms Carolyn Medel-Añonuevo, Deputy Director of the UNESCO Institute for Lifelong Learning (UIL)
Gender disparity in primary and secondary education, which MDG 3 seeks to eliminate, is a difficult target to achieve. How can the UN and the many specialized agencies (UNGEI, UNICEF, UNESCO) work with young girls and families in order to introduce gender parity worldwide in education? How are cultural obstacles to be dealt with, when girls are traditionally expected to work or hold the household and not to learn? What incentives can be used to tackle root causes of gender disparities in schools? How can young girls achieve literacy rates equal to those of boys?
Read the final Report of this Panel.

Topic 5: Dealing with climate change (MDG 7)
Speaker: Mr. Jaco Tavenie, Programme Officer UNEP Regional Office for Europe
Climate change might be the single most urgent threat to future generation, however stakeholders do not seem willing to take the necessary drastic measures to fight climate change on a global level and young people are little involved in decision making processes.
Why is the UN not able to convince stakeholders to take the necessary action even though the arguments are overwhelming? As young people see their future dealt with so lightly, what do they believe would be the appropriate measures to deal with climate change on a individual and global level?
Read the final Report of this Panel.

Topic 6: Halting the spread of HIV/AIDS (MDG 6)
Panel leader: Mr. Yves Souteyrand, World Health Organisation
The pandemic of HIV/AIDS is a threat to global health and if the spread is to be halted and a HIV-free new generation guaranteed, young people must be especially targeted to reduce risk of infection and they must be ensured universal access to treatment. This panel will concentrate on trying to find answers to the following interrogations : how can difficulties on the way to access to universal treatment be overcome? How can the crossroads between prevention and treatment be used in the most effective way to reach out to young people?
Read the final Report of this Panel.
As a young participant, GIMUN gave students the chance to discuss of these critical issues for the young generation, with participants of different professional backgrounds. Our aim was to provide an arena for inclusive and respectful discussions among country- and NGO representatives, UN officials, the academia, as well as the interested general public, bringing all these different circles to reflect on the position of Youth at the United Nations.
If you are interested in a general review of the event – from a participants perspective – you should read the following report by Inger-Luise Hellmann: Commentary.

UN Day 2009

UN Day 2009

The Charter of the United Nations was signed on 26 June 1945 in San Francisco, at the conclusion of the United Nations Conference on International Organization, and came into force on 24 October 1945. From that time on it served as the foundation to maintain international peace and security. More than six decades later, in a completely changed environment, with new actors and unprecedented challenges, we want to know:

How must a people-centred security approach complement today’s traditional security policies of nations in order to enhance sustainable peace and prosperity for all human beings?

In order to reflect on this question and to find answers, GIMUN and the NGO Liaison Office at UNOG gathered students, academics, UN officials, diplomats, and NGO representatives.
Mr. Sergei Ordzhonikidze, Director-General of the UNOG, opened the ceremony and delivered his remarks. Following speeches and a keynote address on the concept of Human Security, participants were asked to actively contribute to the discussion. Panel introductions and debates took place in five small groups dealing with pressing issues in the domains of environment, health, food, economy, and politics & security.

The outcome of this event was drawn to the attention of the Secretary-General of the United Nations.

Have a look at the final reports of this event:

Panel 1 : Climate Change as a Security Threat. Why, when and for whom ?

Panel 2: Taking Stock of Global Health Security – Or Whose Security is it Anyway?

Panel 3: The Role of Food Security: What kind of Approach is Needed to Enhance Effectiveness of the Right to Food?

Panel 4: Economic Security: Providing a Social Safety Net: What Role for the International Community?

Panel 5: Widening the Disarmament and Development Lens: from Arms Control to Community Security.